POESIES & MUSIQUES
SALUT AUX MORTS

Cogner à toutes les tombes
C’est le crépuscule des dieux
Croque-mort en majuscule
HAITI ne mourra pas
Morts distribuées à tous les carrefours
Au fort d’un pouvoir crépusculaire.

Morts sans sépulture
Collatéraux du pouvoir lavalas
Baron-samedi, baron-la-croix
Est-ce une conspiration des dieux ?
Tombes défoncées, mort à titaniyn
Est-ce la balade crépusculaire d’une nation ?


May.99
S. Seraphin
Quand la Capitale était belle et propre. Année 1960

HAÏTI… MAUVAISE VERTU

Les politiques, l’animalité abrogent le civisme
Vilipendée par des apatrides
La belle HAÏTI chancelle
Sa robe bleue et rouge est délabrée

Des politiques, ils font la crotte
Lavalas a sanctifié l’ignorance et l’intolérance
Le pays est livré en pâture
Chétivement, l’Indépendance est en friche

L’élixir politique cause la nausée
Les plumitifs se croisent les doigts
Ils ont concrétisé les misères du peuple
L’antidote viendra-t-il de l’extérieur ?

Comme en basse-cour, l’étranger se pavane
Laissant en liesse la monotone démocratie
Les droits universels servent de marchepieds
Pour saigner les nègres sans vertu

Rallumons les nuits de feu de Toussaint
Uniquement pour châtier les larbins
Des politiques, le pays est obscurci
L’écologie s’effrite sans merci !

Jadis, t’as fait tant de bonheur
Aujourd’hui, trahie par la bête pouvoir
Nous faut-il crier haro aux chenapans
Aussitôt entamé le processus de Renaissance

Deux cents ans : Indépendante !
Christophe, Pétion, Peralte se rebiffent
Femmes, terre sont violées, vendues
Haïti ! Tes enfants authentiques pleurent

Les larcins, les apatrides se réjouissent
L’étranger, les grands mangeurs font la FÊTE
Jusqu'à quand le ralliement ?
Du gouffre infernal, tu dois sortir

Serrons les coudes, refaisons notre dignité
Santé, éducation ne seront plus évanescentes
Alors, le peuple mangera à sa faim
Seulement, nous recouvrons notre fierté.

27 Sept.96

Joséphine Baker
Ah ! Qui me rendra mon pays
Haïti
C'est toi mon seul paradis
Haïti
Ah ! Dieu me rappelle
Tes forêts si belles
Tes grands horizons
Loin de tes rivages
La plus belle cage
N'est qu'une prison
Oui !! Mon désir , mon cri d'amour
Haïti
C'est de te revenir un jour
Oh, beau pays bleu
Bien loin, bien loin sous d'autres cieux
Je vivais des jours heureux
Mais tout est fini
Seule dans mon exil aujourd'hui
Je chante, le cœur meurtri

Oui ! mon désir mon cri d'amour
Haïti
C'est de te revenir un jour
Haïti !!!
       JOSÉPHINE BAKER

Née, Fréda Joséphine McDonald le 3
juin 1906
à Saint-Louis, État du Missouri, dans le
Midwest des États-Unis.
Elle était, la première « Star noire » a
chanté « HAÏTI mon pays d’amour » sur
la scène internationale. C’était en
1934, dans le film :  « ZouZou » avec
Jean Gabin.

Paroles de la chanson :